L’Association Point d’Impact Culturel (PIC) avec l’appui financier du Fonds d’Aide à la culture a organisé le 11 octobre à Sokodé, une démonstration de danses traditionnelles des jeunes talents de la région centrale.Cette démonstration de danses traditionnelles se situe dans le cadre du projet intitulé « Revalorisation des danses traditionnelles du centre du Togo » initié par l’association « Point d’Impact Culturel » qui a reçu l’appui financier du Fonds d’Aide à la culture.

L’objectif de l’association est de répertorier les instruments de musique utilisés ainsi que les rythmes afin de promouvoir pérenniser toutes les danses traditionnelles de la région centrale au service du tourisme et de la distraction des populations notamment la jeunesse. Les groupes folkloriques ont exécuté notamment les danses « Takaï » et « Adossa » de Tchaoudjo, « Tchimou » et « Kpadja » de Sotouboua, « Ogadjambouè  ou danse des chasseurs de Blitta et « Tchouka » ou danse de Krikri de Tchamba.