Les Togolais commémorent ce mercredi 21 Juin  leurs compatriotes qui ont, au prix de leurs vies, lutté pour l’accession du pays à la souveraineté nationale. Ces vaillants fils et filles du Togo ont fait l’ultime sacrifice pour libérer le Togo du joug colonial.

Comme tous les ans, la journée du 21 juin est dédiée aux Martyrs. Erigée au rang de fête nationale, la « Fête des Martyrs », rime avec recueillement et souvenir.

Des cérémonies de dépôts de gerbes se déroulent dans les principales villes du pays. A Lomé, ce mercredi matin, Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, représentant le chef de l’Etat, a procédé dans la matinée au traditionnel dépôt de gerbe Place des Martyrs à la Cité OUA à Lomé.

Pya-Hodo (dans la Kozah) et Agotimé (dans l’Agou) sont des lieux où la lutte contre la colonisation a été rude. Un lourd tribut a été payé par les populations de ces localités dans la lutte pour l’indépendance du Togo.