Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé a présidé ce 05 décembre 2017 la cérémonie de pose de la première pierre de l’IFAD. Ce premier Institut, consacré à l’aquaculture a été voulu par le chef de l’Etat dans le cadre de la rénovation des filières de formation de l’enseignement technique.
Il a pour mission d’accompagner, à son niveau, le développement de notre pays par la formation des ressources humaines en fonction des besoins réels identifiés. Il s’adresse bien sûr aux jeunes en leur proposant une filière de formation qualifiante et diplômante, nécessaire pour entreprendre dans ce domaine d’activités et participer pleinement à la vie de la Nation.
Cette formation aquacole concerne aussi les adultes et les professionnels impliqués dans cette filière. Une formation continue et adaptée leur sera dispensée à travers des stages de perfectionnement.
La finalité est de participer au développement de l’aquaculture et la possibilité donnée à ceux qui le souhaitent de créer leur propre entreprise. S’appuyant sur un environnement numérique de Travail (ENT) intégré dans toutes ses activités, l’IFAD comprend :
Un bloc administratif et pédagogique
Une écloserie, une unité de production d’aliments pour poissons et des ateliers de transformation
Des bassins piscicoles et un barrage de 2 ha
Un internat, un restaurant, des aires de sport
L’énergie électrique sera fournie par une centrale solaire et l’eau sera obtenue par forages. Enfin, l’IFAD sera construit sur un site d’une superficie de 67 ha et participera activement à la vie de la région.