Le Président de la République, SEM Faure Essozimna Gnassingbé, a présidé ce Jeudi 22 Février 2018 la cérémonie de lancement officiel des travaux du Projet de Développement Rural de la Plaine de Djagblé (PDRD).
Le projet s’inscrit dans la politique de développement agricole et d’hydraulique rurale initiée par le gouvernement sous l’impulsion du chef de l’Etat. Il vise spécifiquement la construction des aménagements hydroagricoles avec une maîtrise totale de l’eau sur une superficie de 340 hectares ainsi que des ouvrages connexes, le désenclavement de la zone du projet par la construction des pistes rurales.
Ce projet de développement intégré a également pour but d’améliorer et de promouvoir la production de riz, des cultures maraichères et la pisciculture, de favoriser l’accès des populations à l’eau potable pour les cantons de Djagblé et d’Abobo et de construire les infrastructures socio-collectives. Il contribuera, à cet effet, à lutter contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, à créer de nouveaux emplois et richesses et à améliorer le cadre de vie des populations rurales et sémi-urbaines.
Le PDRD est co-financé à hauteur de neuf milliards six cent millions (9 600 000 000) FCFA par la Banque Islamique de Développement (BID), la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) et l’Etat togolais. Ce financement témoigne des excellentes relations de coopération entre le Togo et ces institutions.
Les populations bénéficiaires ont témoigné leur gratitude au chef de l’Etat pour sa politique d’amélioration des conditions de vie des Togolais. Elles ont à cet effet, invité leurs concitoyens à toujours maintenir le climat de paix et à développer davantage la culture du vivre ensemble, facteurs essentiels d’une croissance économique durable.