Le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale HCRRUN poursuit la mise en œuvre du programme de réparation en faveur des victimes des violences politiques survenues entre 1958 et 2005 au Togo. L’institution est à la première phase des indemnisations des victimes vulnérables et non vulnérables. Ainsi après les régions Maritimes, des Plateaux et des Savanes, la mission du HCRRUN est à Kara pour le compte des victimes non vulnérables de la Région de la Kara.
Au total 255 victimes non vulnérables de 2005 des 7 préfectures de la région de la Kara vont recevoir leurs indemnités.
 Le coup d’envoi de l’opération d’indemnisation a été donné jeudi matin à la direction régionale des affaires sociales. C’était en présence du Préfet de la Kozah, le Colonel BAKALI Hèmou Badibawu qui n’a pas manqué de témoigner la gratitude des victimes élues aux autorités du pays et à toute la classe politique, et de formuler le vœu que ce processus soit le ferment d’un meilleur vivre ensemble au Togo.
La mission du HCRRUN est conduite par son premier Rapporteur, monsieur WIYAO Evalo, et composée de l’ancien Premier ministre et personne ressource Joseph Kokou KOFFIGOH, et de madame Claudine KPONDZO Ahianyo, 2ème Rapporteur du HCRRUN.
Cette opération dans la région de la Kara prend fin le 13 juin.

Reportage LEMGO Michel ,OURO-AGORO Rachid