Les luttes traditionnelles des Evala ont bouclé le jeudi 12 Juillet 2018 l’étape des finales dans les cantons de Pya, Sarakawa et  Yaka.
C’est le terrain rouge noir de monde, public cosmopolite venu d’horizon divers qui a accueilli la grande finale pour le canton de Pya. Elle a opposée  les lutteurs de la coalition  Akéï-Lao-Kioudè,Gnama  et Tchamdè, à celle de Kadjika-Awidina-Pittah et kodah.  C’était en présence  du chef de l’Etat Faure Essozimna GNASSINGBE, du Premier Ministre Komi Selom KLASSOU et du Président de l’Assemblée Nationale DAMA Dramani. C’est devant ces  personnalités que les lutteurs se sont livrés à un véritable spectacle à l’issue du quel les Evala de Akéï-Lao-Kioudè,Gnama  et Tchamdè   se sont imposés 33 contre 12 pour Kadjika-Awidina-Pittah et kodah. La victoire n’a pas changé de camp chez les Ahoza. Les non initiés de de Akéï-Lao-Kioudè,Gnama et Tchamdè  gagnent par 34 contre 13 pour Kadjika-Awidina-Pittah et kodah.
Les deux autres finales ont eu lieu à Yaka dans le doufelgou et Sarakawa dans la Kozah. C’est le terrain cantonal de Sarakawa qui prête son cadre à la lutte. Ainsi au terme du duel les Evala de Sara ont remporté la partie par 8 contre 6 pour Kpessidè-Kawa. Chez les Ahoza c’est Sara qui  gagne aussi par 25 victoires contre 7.
A Yaka dans le doufelgou la lutte a eu lieu sur le terrain cantonal. Elle a opposé Yaka,Agbadè Haut à Yaka,Agbadè Bas.Au terme des empoignades chez les evala c’est Yaka,Agbadè Haut qui l’emporte 18 victoires contre 17 pour Yaka Agbadè Bas et chez les Ahoza c’est toujours Yaka,Agbadè Haut qui prend le dessus sur Yaka,Agbadè Bas par un score de 17 contre 12 .